Accueil

Bienvenue

Nantes, le 31 mai 2016

 

L’UDI dit OUI à NDDL !

 

L’UDI de Loire-Atlantique prendra toute sa place dans la campagne pour le transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en appelant clairement les citoyens de notre département à se mobiliser et à voter OUI.

Lors de leur bureau du 27 mai dernier, les centristes de l’UDI ont réaffirmé la nécessité de disposer dans notre Région d’une infrastructure aéroportuaire de niveau international. Le projet de NDDL conditionne durablement les capacités d’actions du Grand Ouest dans la mondialisation.

L’UDI pointe les nombreux avantages en termes d’approche environnementale, de développement économique et d’emplois :

  • Le projet est de nature à réduire les nuisances sonores liées au survol de Nantes mais également un meilleur niveau de sécurité ;
  • Les mesures environnementales compensatoires doivent permettre de créer des milieux bocagers humides, mais également de protéger le lac de Grand lieu et sa réserve naturelle classée Natura 2000 ;
  • Ce transfert sera aussi un accélérateur de croissance, avec près de 2 500 emplois évalués, et devrait contribuer à conforter la filière aéronautique en Pays de la Loire.

Toutefois, la déléguée départementale UDI, Isabelle MERAND, constate que « cette consultation arrive trop tardivement et ne respecte pas le périmètre effectif du projet, et sa dimension interrégionale Bretagne-Pays de la Loire ».

Le Président, Joël GUERRIAU, rajoute qu’ « elle démontre l’absence de l’autorité gouvernementale et présidentielle. La force n’est plus à la loi mais à l’anarchie des Zadistes. L’impuissance de l’Etat est un désaveu complet pour l’ensemble des projets d’infrastructures, et pas seulement aéroportuaires ».

Enfin, le Vice-Président UDI de la Région en charge de l’Aménagement du Territoire, Maurice PERRION, a rappelé son soutien à ce projet, mais aussi que « sa construction passera nécessairement par une véritable stratégie régionale d’accessibilité, pour un aéroport connecté, répondant à une vision équilibrée du territoire ».

Joël GUERRIAU (Président), Isabelle MERAND (Déléguée départementale)

et les membres du Bureau de l’UDI.